Profession libérale

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2021

Sommaire

On parle de professions libérales au pluriel, car il s'agit d'un ensemble regroupant de multiples activités professionnelles.

Profession libérale : activité intellectuelle indépendante

Il existe deux sortes de professions libérales :

Toutes les professions libérales ont trois caractéristiques communes :

  • un travail intellectuel (en opposition au travail manuel) ;
  • l'indépendance (contrairement au travail salarié) ;
  • le désintéressement (par rapport aux activités commerciales et industrielles).

Statut social et fiscal des professions libérales

Les professions libérales ont un statut spécifique.

Statut social des professions libérales : les cotisations

Après une affiliation obligatoire à l'URSSAF, les professionnels libéraux cotisent à diverses caisses sociales :

Professions libérales – Cotisations sociales
Couverture maladie obligatoire

Depuis le 1er janvier 2020 : régime général de la Sécurité Sociale – gestion des cotisations par l'URSSAF.

Assurance maladie Caisse d’assurance maladie (CPAM) de leur lieu de résidence.
Retraite Caisse nationale d'assurance vieillesse des professions libérales (CNAVPL).

S'ils emploient du personnel, les professionnels libéraux seront également soumis aux cotisations sociales employeurs.

La loi n° 2019-1446 du 24 décembre 2019 de financement de la sécurité sociale pour 2020 a prévu la fusion des déclarations fiscale et sociale des indépendants. À compter du 1er janvier 2021, les travailleurs indépendants (à l'exception de ceux relevant du régime microsocial) n'ont plus l'obligation de souscrire une déclaration sociale (DSI) de leurs revenus auprès des organismes sociaux. Ils portent les éléments nécessaires au calcul de leurs cotisations et contributions sociales sur leur déclaration fiscale professionnelle préremplie (déclaration 2042 C PRO). Cette réforme s'étendra en 2022 aux exploitants agricoles, et en 2023 aux professionnels médicaux et paramédicaux.

Statut fiscal des professions libérales : déclaration contrôlée

Les professions libérales :

  • sont soumises au régime fiscal de la déclaration contrôlée ;
  • sont imposées sur leurs bénéfices, dans la catégorie bénéfices non commerciaux (BNC).

Selon leur statut (entrepreneur individuel ou société d'exercice libéral), elles peuvent choisir d'être assujetties à l'impôt sur les sociétés.

Lire l'article Ooreka

Profession libérale : les formalités d'installation

S'installer comme profession libérale nécessite plusieurs formalités.

La déclaration de début d'activité : formulaire Cerfa

Avant son installation, le professionnel doit remplir le formulaire Cerfa n° 11768 « Déclaration de début d'activité - Personne physique - Profession libérale et assimilée ». Ce formulaire lui permet de faire une déclaration commune :

  • aux services sociaux et fiscaux ;
  • à l'INSEE.

Le professionnel libéral doit transmettre ce document à l'URSSAF dans les 8 jours qui suivent le début de son activité. L'URSSAF constitue le centre de formalités des entreprises des professions libérales.

Autres formalités pour la création d'une société

Les professionnels libéraux peuvent également s'associer en créant une société :

  • société anonyme à responsabilité limitée (SARL) ;
  • société anonyme (SA) ;
  • société civile professionnelle ;
  • société civile de moyen ;
  • société d'exercice libéral.

Ils doivent donc déclarer cette société, en plus de leur déclaration propre. Les sociétés créées pour exercer une profession libérale réglementée doivent respecter les normes fixées par les décrets du 29 juin 2016 pris en application de l'article 63 de la loi Macron du 6 août 2015.

Ces pros peuvent vous aider